• 02 36 17 64 62
  • elliott@api-formations.fr

Quelle rémunération espérer en tant que développeur web ?

Des le début de sa carrière, un développeur web peut gagner très correctement sa vie !

Avant de vous engager dans une formation de développeur web, vous souhaitez savoir combien vous pouvez gagner. Cette page vous présente des estimation de rémunérations correspondant au métier de développeur web. Cela n’est en aucun cas une promesse de salaire et les chiffres indiqués peuvent varier en fonction des circonstances.

Pour estimer les revenus d’un développeur informatique, nous pouvons nous baser sur plusieurs études, dont celles de O’Reilly Media ou bien encore UrbanLiker.

Les rémunérations en France

En France, il existe peu d’étude sur les rémunérations dans notre branche d’activité. C’est pourquoi, il est très intéressant de se projeter au travers des autres pays et de regarder les langages ou les salaires y sont le plus élevé et ou il y a du recrutement massif.

En 2017, voici ce que nous apprenait le leader du recrutement dans le secteur du web, UrbanLinker  sur les rémunération des développeurs utilisant des Frameworks PHP tels que Symfony2, Zend2, Laravel ou bien encore Silex (ATTENTION ces chiffres concernent la région parisienne) :

  • un junior, c’est à dire avec moins de 2 ans d’expérience peut gagner entre 34 000 et 41 000 € soit 1,3% de plus qu’en 2016
  • un programmeur confirmé, avec de 2 à 4 ans d’expérience, peut prétendre entre 38 000 et 44 000 €
  • un développeur senior (4 à 6 ans) est entre 44 et 50 000 €, soit plus de 1% de plus qu’en 2016
  • un Lead developpeur dépasse la basse des 48 000 à 56 000 €. Un bond de 3% par rapport à l’année passée.
  • un architecte dépasse les 60 K€ !

Les salaires des développeurs PHP sont donc en augmentation et les rémunérations restent très avantageuses ! Une belle motivation pour travailler dur et se former à ces langages web.

développeur web

PHP et maîtrise des Framework restent des compétences demandées

Les nombreux avantages des Framework en font des outils très prisés par les entreprises :

  • collaboration de plusieurs développeurs sur un projet
  • rapidité de mise en place
  • partage de bundles et ré-utilisation des données
  • de nouvelles version régulieres et maintenues dans le temps

Les salaires aux Etats-unis

L’enquête d’ O’Reilly Media révèle qu’en moyenne les développeurs Web au états-unis touchent environ 70 000 Dollars par an. Le rapport le précise :

  • 75 % des répondants avaient un salaire d’au moins 50 000 $
  • 25 % avaient un salaire d’au moins 109 000 $.
  • les salaires augmentent rapidement : 17 % des répondants ont déclaré une augmentation de salaire de 20 % à 30 % au cours des trois dernières années…
  • 5 % ont déclaré une baisse de salaire
  • 16 % ont indiqué que leur salaire avait doublé, voire même augmenté, au cours des trois dernières années.

Les graphiques du rapport présentent le salaire médian et sa fourchette interquartile, ce qui signifie que 25 % des répondants gagnent plus et 25 % de moins que la fourchette indiquée.

Les salaires dans le monde

Sur le plan géographique, les États-Unis proposent les salaires les plus élevés, avec une moyenne de 98 000 $. Le Canada a aussi une moyenne de 79 000 $ et l’Australie/Nouvelle-Zélande à 74 000 $. Alors que les salaires au Royaume-Uni et en Irlande ont une médiane de 62 000 $ dans le reste de l’Europe, la médiane tombe à 43 000 $. Pour d’autres parties du monde:

  • Afrique: moyenne de 23 000 $ (mais il y avait un quartile supérieur assez élevé de 41 000 $)
  • Asie: moyenne de 21 000 $ (avec un quartile supérieur élevé de 47 000 $)
  • Amérique latine: moyenne de 21 000 $ (avec un haut quartile supérieur de 44 000 $)

D’autres données

Bien que ce graphique donne l’impression que le salaire augmente avec l’âge, en réalité, la seule relation vérifiable concerne les années d’expérience. Voici ce que le rapport nous apprend :

  • Les développeurs âgés de 26 à 30 ans et de 31 à 35 ans avec une expérience grandissante ont un salaire plus élevé de 3 932 $ et de 3 347 $, respectivement, par rapport aux autres groupes d’âge
  • Les collaborateurs âgés de 61 à 65 ans gagnent 4 526 $ de moins que les répondants plus jeunes ayant une expérience similaire.

Le rapport conclut qu’une année d’expérience peut être monétisée environ 1 350 $ et que le fait d’être un homme est aussi un avantage positif (d’après ces statistiques !).

Il est également possible d’en déduire d’autres éléments :

Le cursus scolaire fait une grande différence dans le salaire – ce qui peut surprendre, étant donné que le Web contient beaucoup de gens qui sont autodidactes ou qui ont fait de brèves études. Si vous avez un doctorat, vous pouvez espérer gagner en moyenne 10 434 $ de plus qu’une personne sans doctorat. Étrangement, le fait d’avoir une maîtrise (bac +3) dévalorise le salaire : les répondants titulaires d’une maîtrise gagnaient 542 $ de moins, toutes choses égales par ailleurs.

En ce qui concerne le système d’exploitation, les répondants pouvaient choisir plusieurs options pour le total des parts de plus de 100 %.

MacOS est le système d’exploitation le plus populaire, utilisé par 64% des personnes interrogées et Linux et Windows sur 57%, ce qui semble une part étonnamment faible pour Windows. Le fait que plus de personnes interrogées affirment utiliser Unix qu’iOS ou Android indique probablement un biais dans l’échantillon en faveur des universitaires.

Sans surprise, étant donné que JavaScript est le langage le plus utile pour le développement web, c’est le plus répandu : en fait 91% et 84% pour le HTML. D’ailleurs, on se demande comment 16% des programmateurs  peut l’éviter. Les développeurs PHP sont les moins bien payés et les programmeurs Python les mieux payés parmi les langages populaires. Dans toutes les langues Swift et Scala étaient les mieux payés, mais le nombre de développeurs qui les utilisaient était très faible.

jQuery est apparu comme étant de loin le framework JavaScript le plus populaire, même s’il était parmi les moins bien rémunéré. Backbone et React ont été les mieux payés.

Vous voulez gagner de l’argent en tant que développeur ? Alors, votre meilleure chance est de vous orienter vers Clojure.

Globalement, les développeurs dont le rôle exige d’eux qu’ils soient compétents pour utiliser Clojure ont le salaire annuel moyen le plus élevé, avec une moyenne de 72 000 $, selon le sondage « Developer Survey 2017 » réalisé auprès de la communauté des programmeurs Stack Overflow.

Clojure est un langage vieux de 10 ans qui gagne en popularité et est utilisé par des entreprises de toutes tailles. Langage de programmation fonctionnel, il excelle dans la gestion de tâches qui peuvent être divisées en petits travaux, qui peuvent ensuite être traités en parallèle. Clojure a également l’avantage de fonctionner sur une machine virtuelle Java, ou JVM, ce qui lui confère une certaine compatibilité avec les logiciels d’entreprise existants.

D’autres langages de programmation sont très rémunérateurs, selon l’enquête menée auprès de 65 000 codeurs, de nouveaux langages arrivent comme Mozilla’s Rust, l’Elixir spin-off d’Erlang et le Go créé par Google. Les développeurs spécialisés dans le langage fonctionnel et ciblé JVM Scala, le F# conçu par Microsoft et le Perl ont également une belle rémunération.

Les salaires élevés des développeurs Scala sont dus à son utilisation dans le secteur financier et dans les grandes entreprises ou start-up ainsi qu’ à la rareté des programmeurs qualifiés !

Il existe d’importantes différences régionales en matière de rémunération. Aux États-Unis, les développeurs qui utilisent Go et Scala sont les mieux payés, avec un salaire moyen de 110 000 $. Au Royaume-Uni, c’est TypeScript qui est le mieux récompensé à 53 763 $, alors qu’en Allemagne c’est Java, avec le même niveau de rendement. Enfin, en France, c’est Python à 42 151 $.

Par rapport aux années d’expérience, les programmeurs les plus récompensés sont ceux qui utilisent le langage PHP tandis que ceux qui avaient des compétences en Clojure, Go et Rust sont les mieux rémunérés.

Pour ce qui est de l’éducation générale, les développeurs possédant des qualifications liées au « machine learning » sont très recherchés, avec une salaire d’environ 57 000 $ en moyenne à l’échelle mondiale et plus de 105 000 $ aux États-Unis, suivis de près par les développeurs ayant une formation en statistique ou en mathématiques. Cependant, les spécialistes de DevOps offrent aux majors des statistiques une chance de gagner plus de 60 000 $ en moyenne à l’échelle mondiale et 100 000 $ aux États-Unis. Cela dit, les spécialistes du « machine learning » sont aussi les développeur qui sont le plus en recherche d’emploi : 14,3% ont déclaré ne pas avoir avoir de travail et en recherchent un !

Conclusion

En franque, les langages PHP et les Frameworks ont la cote ! Il s’agit donc de métiers d’avenir qui restent dans l’air du temps et les recrutements affluent. Toutefois, il faut rester vigilent sur les technologies utilisées au Etats-unis et qui pourraient aussi être demandées en France, dans les années à venir.